en circuit court

Ce que nous allons préparer pour que tout le monde puisse manger à sa faim durant le festival, sera fait à partir de produits locaux, parce qu'ici plein de gens travaillent tous les jours, pour nous nourrir. Ils sont agriculteurs, éleveurs, et s'ils ont décidé de travailler dans la vallée de la Méouge (certains y sont nés, d'autres pas) c'est qu'ils aiment ce "pays" et le travail bien fait (même si tous ne sont pas bio)

 

En résumé : ce sera simplement bon (voir exquis car tellement frais) mais on ne sait pas encore quel sera le menu ? Ce qu'on sait déjà, c'est que ce sera à portée de toutes les bourses.

 

Si ça, c'est pas une promesse de bon moments à passer ensemble entre deux films, attablés sous les platanes ?